Conseil Français de Chiropraxie du Sport

10ème meeting national de natation de Massy

Événements

Les meetings nationaux sont des compétitions organisées par des club de natation devant répondre à plusieurs critères pour l’obtention du label national. Ils ont pour vocation, outre la présence de nageurs des équipes de France natation bassin et eau libre pour faire rêver les jeunes nageurs, la possibilité de chercher des temps de qualifications pour diverse échéances nationales et internationales en jeunes, juniors et en toute catégorie. Pour pouvoir participer, il faut que les nageurs rentrent dans des grilles de temps pour chaque nage et distance, ces grilles sont aussi adaptées en fonction des catégories d’âge.

Des nageurs internationaux, junior et toute catégorie étaient présents, ainsi que des nageurs étrangers (Suisses, Tunisien…)

De nombreux nageurs, ont eu ainsi leur qualification aux diverses échéances. La qualification la plus attendue fut celle de Lara Grangeon, nageuse international bassin qui a basculé sur la nage eau libre à fait son temps de préqualification pour les championnats du monde qui seront qualificatif pour les JO de Pékin.

La natation est un sport un peu à part, il est porté car dans l’eau. Les nageurs ont une perte de leur schéma corporel et ont besoin de travailler en plus de la technique comme dans tous les sports, leurs appuis dans l’eau ; ce qui donne l’efficacité de leur mouvement dans l’eau. De plus, sport relativement ingrat : faire des heures et des heures d’entrainements dans l’eau et de préparation physique pour gagner seulement quelques centièmes. Les entrainements sont différents en fonction des nages mais aussi et surtout en fonction des distances :  50m et 100m Sprint, 200 m Sprint long, 400m à 1500 m ½ fond, puis les nageurs de fond en eau libre 1500m à 25km.

La présence des chiropracteurs a été bien appréciée et même vivement souhaitée sur d’autres compétitions de natation. Finalement, très peu de nageurs se font suivre par des ostéopathes ou des chiropracteurs et mêmes par des kinésithérapeutes régulièrement, Ils n’en connaissent pas suffisamment les bienfaits pour la performance et la prévention de la blessure.

Voir des nageurs avant leur course, nous a demandé une certaine « légèreté » dans notre intervention, c’est-à-dire, mobilisation très douce, travail musculaire aussi, afin qu’ils ne perdent pas leur sensation dans l’eau donc l’efficacité dans l’eau.

Voir les nageurs après leur course, nous a demandé de nouveau une certaine adaptation en fonction du temps de récupération : heure de leur finale de l’après-midi ou nage le lendemain.

Voir les nageurs qui ont terminé leur compétition nous a permis de faire un travail complet.

Une grande majorité de nageurs que nous avons pu voir avant leur nage, sont revenus nous voir après.

Outre les muscles de la ceinture scapulaire et des membres inférieurs bien contractés, les articulations de l’épaule sont le principal problème des nageurs, surtout la gléno-humérale. Elles sont d’une très grande souplesse, la grande répétition des mouvements et les stabilisateurs de la scapula et de l’épaule par forcément bien travaillés. Ensuite, ils ont facilement des raideurs dans le haut du dos et les cervicales, d’autant plus aggravées par un problème de technique de nage (Respiration du même côté, mouvements parasites de la tête...). Parfois, nous avons eu des problèmes de bassin et lombaire.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.